Cette année, l’atelier d’écriture a débuté le 8 janvier 2015, le lendemain des attentats contre Charlie Hebdo. Le thème prévu portait sur l’esclavage moderne. Mais devant l’émotion et la sidération perceptibles chez les élèves, nous leur avons laissé le choix des mots. Ils ont d’abord écrit sur ce drame, puis lors des séances suivantes ont évoqué le sort des esclaves modernes. Il est apparu qu’un mot puissant et intemporel réunissait ces victimes, celui de liberté.

Je remercie la Biennale Internationale des poètes en Val-de-Marne et l’Institut du Tout-Monde pour avoir permis à cet atelier d’exister.
Je remercie Timothée laine qui a guidé lors de ces quatre séances l’écriture des élèves et Sophie Bourel qui a animé deux séances de diction.
 
Paule Gibaud (professeure de lettres)

Professeurs associés au projet : Sophie Hervas (documentaliste) et Clothilde Immel (professeur d’histoire-géographie)

==========================================================================================

Hier fut un jour tragique 
Aujourd’hui est un jour nouveau 
Demain sera un jour de paix.

Baptistin

====================

Ils m’ont amputé de tous mes membres 
Je suis sourd
Je suis muet
Je suis aveugle
Je suis des nôtres
Même quand ils tuent des nôtres.

Voiler la paix avec la haine.
Placer son côté sombre
Derrière soi
Demander le soleil
Avec son ombre.
Cansel

Publicités