Publié le 18 août 2015 par la revue en ligne Londonienne African arguments et écrit par James Wan
Ce n’est pas nouveau, depuis quelques années la Chine s’ouvre au monde entier et surtout à l’Afrique. Au-delà des classiques échanges de marchandises, la Chine installe de nombreux médias sur le continent africain comme des chaines de télévision et des journaux. En effet, la télévision africaine reçoit des chaines chinoises et certains journaux africains sont en partie édités par la Chine. On nous dit que « les articles de Xinhua [agence Chine Nouvelle] paraissent fréquemment dans les journaux nationaux […], China Daily Africa paraît chaque semaine et China Radio International [a] une place de choix sur les ondes africaines » ce qui montre bien l’installation de ces médias chinois en Afrique. On pourrait alors s’attendre à une censure de la part de la Chine sur les médias africains mais d’après les interviews de certains journalistes africains. Pas du tout, comme nous le dit par exemple Beatrice Marshall, présentatrice sur CCTV Africa « Je peux vous assurer que nous sommes restés maîtres à 100% de notre ligne éditoriale », la Chine laisse une grande liberté aux médias et leur permet de larges possibilités de sujets. Les journalistes disent d’ailleurs être très heureux de la présence des médias chinois car ils ont ainsi plus de moyens tout en ayant leur liberté d’expression.
On peut, néanmoins se demander pourquoi la Chine s’installe progressivement en Afrique et quels sont ses intérêts ? Tout d’abord, le PIB de l’Afrique est, depuis quelques années en hausse avec une progression annuelle de 4%, c’est donc un continent qui devient de plus en plus puissant économiquement grâce notamment aux « Lions Africains » qui fournissaient 60% du PIB africain en 2011. De plus, c’est un continent où nombre de pays sont dans des situations politiques instables et où la Chine aurait donc tout à y gagner d’aider ces pays. En effet, les réserves énergétiques de l’Afrique ainsi que ses très nombreuses ressources en matières premières sont très convoitées par le monde entier et notamment par la Chine qui s’en sert pour son propre développement, il serait donc aisé pour ce pays de profiter de ces richesses car avec un gouvernement instable, le développement économique d’un pays n’est pas à l’ordre du jour. La Chine a comme perspective de s’installer  comme l’une des premières forces économiques si ce n’est la première sur le continent africain.

Amandine , Term S
Publicités