Le Festival International de Film de Femmes est un festival créé en 1979 se déroulant à la MAC de Créteil chaque année, qui rend hommage

3585

et met en avant des réalisatrices de films et des femmes ayant participé à la création du cinéma tel que nous le connaissons aujourd’hui. Ce mardi 18 octobre, nous avons donc rencontré Jonathan Broda et Mercedes Alvarez San Roman, deux historiens du cinéma, qui nous ont parlé de l’histoire des réalisatrices, depuis les pionnières du cinéma muet.

Ils nous ont tout d’abord parlé de la place des femmes dans le cinéma, de la difficulté qu’elles avaient et ont toujours à s’imposer dans ce domaine, pour cela, ils nous ont donnés quelques  chiffres sur la situation actuelle des femmes dans le cinéma : en France, moins  ¼ des films sont réalisés par des femmes et moins de 7% à Hollywood, Jane Campion est la seule femme à avoir reçu une Palme d’or à Cannes en 2012, idem pour Kathryn Bigelow seule femme à avoir reçu un Oscar en 2010.                                                                          Ils ont ensuite abordés les rôles et les emplois qui leurs étaient principalement attribué (coloriste, costumières habilleuses, coiffeuses-maquilleuses …), ainsi que le sexisme présent dans le cinéma : très peu de femmes sont cinéastes. Le rôle des femmes n’a évolué qu’après les deux guerres mondiales, leur permettant alors d’occuper des métiers encore inaccessibles comme réalisatrices où scénaristes.                                                                    Ils nous ont ensuite rappelé les origines du cinéma; après l’étude de la décomposition du mouvement et de la projection d’image, nait l’ancêtre de la caméra en 1891 : le Kinetographe. Repris en 1895 par les frères Lumières avec leur Cinématographe, c’est à eux que l’on attribue la création du cinéma. Ils nous ont parlé des deux premières sociétés de cinéma : Gaumont et Pathé.                                                                                                                         Durant toute la séance, ils nous ont également parlé des pionnières du cinéma comme Alice Guy Blaché (1873-1968) première femme cinéaste, réalisatrice de fiction, Lotte Reiniger (1899-1981) pionnière du cinéma d’animation et créatrice d’effets spéciaux en Allemagne dont nous avons vu un extrait de son film « Les Aventures du prince Ahmed » qui est un long métrage de 1926, ou encore de Mary Blair (1911-1978) qui a marqué le style des films Disney des années 40 et 50 avec son utilisation de la couleur et des aquarelles dans des films comme Cendrillon, Alice aux Pays des Merveilles ou encore Peter Pan.

Notre prochaine séance se déroulera le lundi 21 novembre où nous participerons à un atelier sur la programmation de films.

Benjamin, 1ère S

Publicités