La classe des 2B a accueilli la rédactrice en chef adjointe Marie Pralat-Grimaldi ainsi qu’une responsable de rubriques Claire Ruiz.vivre-ensemble Elles nous ont expliqué le fonctionnement de leur journal ainsi que l’organisation de celui-ci.

Ce journal fait partie de la presse d’information locale , le maire est le directeur de la publication. Il présente les projets pour Créteil, il relate les actions du territoire ( Créteil Grand Paris Sud-Est Avenir qui compte 16 communes), et les informations de la vie associative. Mais ce n’est pas tout, il parle aussi, des politiques publiques , locales et nationales, et de la vie démocratique de la villevivre-ensemble1

Le journal se présente sous la forme d’un magazine, c’est un mensuel mais il ne paraît pas en juillet et en août. Le magazine fait un supplément de 24 pages deux fois par an, en juin et septembre. Chaque numéro est tiré à 45 000 exemplaires tous les mois, 6000 sont destinés aux équipements publics et socioculturels.

 

Le journal s’organise ainsi :

Il y a les brèves, informations peu développées ;

Le bloc-notes  (c’est un éditorial rédigé par le maire sur trois sujets qui changent à chaque fois).

Les actualités, composées d’environ 1000 signes, de légendes ou commentaires de photos d’actualités locales ;

Les articles, composés de maximum 3000 signes (9000 pour les dossiers);

Les rubriques récurrentes comme les sports, le journal des quartiers et les suggestions d’ouvrages des médiathèques ;

Et enfin il y a les expressions libres, elles sont dédiées aux partis politiques, il y a la majorité municipales (PS, société civile, PC) et la minorité (LR et FN).

 

Chaque journaliste a environ 3 ou 4 articles à écrire par mois. Les articles sont composés toujours de la même façon : il y le titre (sujet de l’article), un inter titre (titre secondaire qui annonce une partie de l’article), le chapeau (petit texte qui consiste à donner envie au lecteur de lire le texte), le cartouche, la lettrine qui est la première lettre du texte et un encadré (texte qui donne plus d’information ou de détail sur certains point du texte, souvent mis à part).

La réalisation d’un journal se fait toujours un mois a l’avance de cette façon :

1ère semaine :Réalisation du pré-sommaire, élaboration du chemin de fer (toutes les pages sont listées avec un schéma) , conférence de rédaction (le maire et des élus affinent le sommaire) et enfin il y a la répartition des sujets.2ème semaine :Prises de contacts, reportages, rédactions des articles, sélections des photos en fonction de l’angle du reportage.3ème semaine :Présentation des papiers au rédacteur en chef, modifications des papiers, circulation de l’article aux collègues, la secrétaire de rédaction fait les dernières corrections, la maquettiste fait la mise ne page, on envoie les pages au photograveur, qui renvoie un premier exemplaire, on effectue alors un contrôle de la qualité des images et des dernières corrections. On créé alors le bon à tirer (BAT),qui est envoyé au maire pour donner son feu vert.4ème semaine :On complète le site internet de la ville, le journal est distribué et on met en page un journal accessible aux personnes malvoyantes.

 Pour finir, le journal accueille de la publicité. En fonction de la taille de la publicité, le prix est différent. La journal peut accueillir aussi une affiche de la ville, d’un service public ou d’une institution (comme un festival à la Maison des Arts).

Noé et Ulric (2nde B), avec une correction bienveillante des journalistes de Vivre Ensemble

Publicités