C’est l’après-midi du lundi 17 octobre que la classe de Première S, dont je fais partie, du lycée Edouard Branly s’est rendue au Musée de l’Armée dans le 7e arrondissement de Paris, afin de découvrir et étudier les objets, les endroits ou encore les personnes ayant participé à la 1ère ou la 2nde Guerre Mondiale voire même les deux à la fois.

hotel-national-des-invalides-facade-exterieure-_-630x405-_-fotolia-crobard
Histoire du musée : Le musée de l’Armée est un musée militaire national français situé dans l’hôtel des Invalides dans le 7e arrondissement de Paris. Le musée est créé en 1905 par la fusion du musée d’Artillerie et du musée historique de l’Armée qui étaient tous deux déjà situés dans l’hôtel des Invalides. Il compte environ 500 000 œuvres.

Dans le cadre de notre cours, nous avons seulement visité le département contemporain : ce sont les salles l’histoire militaire de la France de 1871 à 1945 et plus généralement celle des deux grands conflits mondiaux du XXe siècle. Cette présentation s’appuie sur un millier d’objets témoignant de la diversité des collections : uniforme français et étrangers, objets rapportés des anciennes colonies, maquettes historiques, armements (armes blanches, pistolets, fusils, mitrailleuses…), objets de la vie quotidienne du soldat. Emblèmes, peintures et archives personnelles (lettres, cartes postales…) viennent l’enrichir, des cartes et des plans-reliefs complètent ce parcours dynamique et pédagogique. Voici trois objets ayant servi durant la 1ère Guerre Mondiale que nous avons étudié lors de cette visite : ➢ Le fusil Lebel ( « Fusil de la revanche » ) :

fusil4Ce fusil, qui porte le nom de son inventeur, n’a pas été créé pour la 1ère Guerre Mondiale, il existe et est utilisé par l’armée française depuis 1887. Robuste et précis, le fusil Lebel, très apprécié des soldats, est considéré par beaucoup comme le 1er véritable fusil moderne. Il est certes très encombrant, il a introduit la modernité dans l’armement portatif mondial en remplaçant pour la première fois l’ancienne poudre noire par la poudre sans fumée. Le fusil va connaître des améliorations techniques importantes au fil de la guerre telles que la portée (jusqu’à 4 km) ou encore la vitesse de tir.

Affiche « VERSEZ VOTRE OR » : Cette affiche de propagande créée par Abel Faivre en 1915, invite la population française à soutenir financièrement la guerre. 1328801784Ce dessin est composé d’une pièce de monnaie et d’un soldat allemand (casque à pointe), le fusil en main. Il est à genoux, déséquilibré et assailli par un coq (allégorie de la France), lancé à l’attaque. Le coq est sur une pièce de monnaie française. C’est une propagande pour l’emprunt, le premier emprunt dit « de la défense nationale ». Les slogans servent à développer le patriotisme français, la guerre est totale.

Uniforme des fantassins français : En août 1914, les fantassins français portent les pantalons rouge traditionnels et une capote gris de fer bleuté. pantalonsUn havresac de 30 kg et un képi viennent compléter l’équipement. L’uniforme du fantassin de 1914 n’a pas beaucoup changé depuis la guerre de 1870. Le tristement célèbre pantalon rouge « garance » faisait des soldats des cibles parfaites pour l’ennemi, et quel est le nombre de ceux qui sont tombés à cause de cette négligence.

Kalvin, 1ère S

Publicités