En 1979 fut créé le Festival International de Film de Femmes. C’est un festival qui se déroule chaque année à la MAC de Créteil visant à mettre en valeur les films dans lesquels des femmes ont participé et de montrer l’impact que cela a eu sur le cinéma actuel.

En ce Lundi 21 novembre 2016 nous avons accueilli, au Lycée Edouard Branly à Créteil, deux programmatrices, Marina et Claire-Lise. Celles-ci nous ont présentées le travail de programmatrice qui est de sélectionner et de présenter des films français, européens et même internationaux. Elles nous ont expliquées le processus de sélection des films qui est composé de deux phases, la première de ces phases consiste à chercher les films, les regarder et les analyser. La seconde consiste à donner son avis avec les autres programmatrices en défendant ou en déconseillant un film à travers des arguments construits sur des points précis. Par conséquent nous avons appris à analyser et à défendre un film par rapport aux point suivants :

-L’histoire

-Le son

-L’image

-Montage

-Le rythme

Après cette présentation et ces indications nous avons vu trois courts-métrages, « Joe is dead » de Lucia Garcia Luben, une fiction, « 3 Acres in Detroit » de Nora Mandray, un documentaire et « Reloaded » de Marieke Verbiesen, un court-métrage d’Animation. Puis nous avons formé des groupes au sein desquels nous avons débattu et défendu notre court-métrage préféré à l’aide des indications d’analyse des programmatrices.

Après débat tous les groupes ont élu un court-métrage qu’ils ont ensuite défendu devant toute la classe. En est ressorti de ces échanges un penchant pour le court-métrage de Nora Mandray.(vous pouvez le visionner sur ce lien : https://vimeo.com/78603031)  Celui-ci a en effet été choisi par la majorité des groupes pour son esthétique ( Image),  pourson montage et le son qui donnaient un rythme appréciable à l’œuvre. Mais ce court-métrage a surtout été apprécié pour son histoire et ses personnages. En effet celui-ci prend place dans la ville de Détroit en 2013 et nous suivons Donnie, un jeune agriculteur urbain qui cultive un hectare de terre. Ce terrain était autrefois un parc, au cœur d’un quartier de classe moyenne aux maisons abandonnées. Il décide de transformer une de ces maisons en serre afin de sauver ses produits du froid. Mais ce documentaire est bien plus qu’un documentaire sur la vie de Donnie. En effet celui-ci montre les problèmes majeurs de la ville de Détroit, une ville en faillite désertée par ses habitants.

Notre prochaine séance se déroulera le Mardi 3 Janvier 2017 durant lequel nous participeront un atelier appelé « Boutique du son ».

Alexandre, 1ère S

Publicités