L’hôtel des Invalides est un monument parisien dont la construction a été ordonnée par Louis XIV par l’édit royal du 24 février 1670 conçu par Libéral Bruand et Jules Hardouin-Mansart, cet édifice est un des chefs-d’œuvre les plus importants de l’architecture classique française. A l’origine cette construction avait pour but d’abriter les invalides de l’armée.  Il se situe au 129 rue de Grenelle 75007 Paris. Il fut construit entre 1670-1679.

C’est aujourd’hui un Musée de l’armée, de l’Ordre de la Libération et d’Histoire contemporaine. Aujourd’hui, il accueille toujours des invalides, mais également la cathédrale Saint-Louis des Invalides, et une nécropole militaire avec notamment le tombeau de Napoléon Ier. Ce site est desservi par les stations de métro Invalides, Varenne et La Tour-Maubourg.

La visite consistait à nous montrer les périodes de guerre entre 1870 et 1945 nous avons observé ainsi 3 guerre : celle de 1870 à 1871, la première et la deuxième guerre mondiale qui ont respectivement eu lieu entre 1914-1918 et 1939-1945.

Durant notre visite nous avons pu observer les différentes armes, tenues dont « l’uniforme français » qui, au début de la guerre n’était absolument pas adapté au tranchée, il sera rapidement modifié pour mieux convenir à la guerre de tranchée.

invalides théau 2

Nous avons pu aussi observer des statues de visage de soldats défigurés ce sont les « gueules cassées » c’est à dire des soldats qui on reçut une ou plusieurs blessures sur le visage à cause d’obus ou de shrapnel. Ces statues ont directement été moulé sur leur visage se sont donc leur vrai visage qui sont représentés, leur défiguration montre bien la violence de la guerre et les nouvelles blessures qu’elle ont apportés.

 

invalides théau 3Des éléments de la seconde guerre mondiale était aussi au musée, comme par exemple une étoile jaune ou était inscrit le mot ‘’juif’’ qui illustre la nature antisémite du régime de Vichy et du nazisme. Les juifs devaient porter ces étoiles, ils étaient peu à peu isolés de la société en leur interdisant certains métiers, comme médecins, et en leur fermant l’accès à des lieux publics avec des panneaux interdit au chien et au juif.

 

En dehors des éléments étudiés, nous avons aussi pu observer d’autres éléments comme différents uniformes utilisés. On a notamment appris que les soldats avec un casque en forme de pique était allemand ou encore que les soldats rusaient d’ingéniosité pour attaquer l’ennemi. L’exemple le plus marquant est sans contestation le fusil en forme de « zig zag », appelé fusil périscope, équipe de deux miroirs placés sur les angles pour permettre de viser tout en étant à couvert dans les tranchées.invalides théau 4

 

Personnellement, nous ne connaissions les Invalides que de nom, nous ne connaissions pas son histoire ni son fondateur ou toutes les pièces rares qu’il contient. C’était plutôt perturbant de se retrouver devant des reliques des guerres passées. Cet sorti nous a permis de nous rendre compte de violence des combats.

En conclusion, nous avons apprécié la sortie qui nous a permis d’enrichir notre culture et nos connaissances sur les deux premières guerres mondiales et celle de 1870.

La sortie était agréable mais aurait pu être plus longue, nous avons particulièrement apprécié le fait que certaines de ces pièces soient des vraies pièces de l’époque et non des reproductions.

Ce musée a aussi pour vocation de transmettre le savoir aux générations futures, et de ne pas oublier les événements passés et les erreurs commises par le passé.

 

 

Publicités